Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Quotatis, la suite

28 août 2007

Mathilde

J'aurais dû me méfier je vous dis.

Rien que leurs emails sont révélateurs de la qualité de leur service. Lorsque nous avons annoncé l'amélioration de notre outil newsletter, on a évoqué notre réticence quant à proposer un outil d'envoi de Newsletter au format HTML. Voilà un bel exemple des risques que l'on prend quand on ne maîtrise pas bien l'outil.

email Quotatis

Reconnaissez que niveau image de marque, c'est pas terrible de recevoir un email avec des signes kabbalistiques en guise d'accent ou de cédille. Si ce type de problème est pardonnable dans le cadre de l'envoi d'une Newsletter, c'est relativement inacceptable lorsqu'il s'agit d'un email envoyé par une société dont le business est basé sur Internet à 100%

 

Première demande:

Il s'agit d'une demande émanant d'un particulier, qui veut un site internet avant le 01août (la demande date du 25 juillet) pour une société d'ameublement "encours de création" (sic). Soit. J'appelle au numéro indiqué à 11 heures du matin: je réveille une personne m'informant que Frank (appelons-le Frank) n'est pas là mais qu'il va revenir. Je tente sur le numéro de portable: messagerie. Difficile de répondre à une demande quand l'interlocuteur n'est pas joignable. A l'impossible nul n'est tenu: désireuse de tester réellement le service, je réalise un site de démonstration pour un magasin de meubles, rédige une offre au prospect et envoie le tout( pdf détaillé, adresses et codes d'accès au site de démonstration) par email à Frank.

Pas de réponses. Cinq jours plus tard, je reçois un appel sur mon portable

- Bonjour vous avez essayé de me joindre?

Après lui avoir demandé de décliner son identité, je comprends qu'il s'agit du Frank en question qui commence à m'expliquer que même si sa société n'est pas créée, il veut un site web pour demain et qu'il est tellement occupé qu'il ne lit pas ses emails.

C'est donc l'histoire d'un particulier qui veut créer un site web mais qui ne sait pas relever ses emails. Ca commence bien. Dans le genre demande qualifiée d'entreprise, on a vu mieux: 26 euros en perte sèche.

Deuxième demande

Là je reprends espoir: il s'git d'une demande pour une petite mairie de province. A la différence du vendeur de meubles virtuels, cette demande est sérieuse et elle émane d'une structure ayant réellement un besoin. Or UGAL est idéal pour les mairies.

  • une page contact pour indiquer les coordonnées et les horaires d'ouverture
  • une page FAQ pour répondre aux questions types
  • une page news pour informer des nouveautés, faire un blog
  • l'espace de stockage pour permettre aux habitants de téléchrger les derniers comptes-rendus des conseils
Dès la formule de base à 19 € H.T, UGAL est un outil idéal pour une mairie qui veut rester en contact avec ses habitants. Ensuite on peut utiliser l'outil Newsletter de la formule B ou l'outil catalogue produits (Formule C) pour par exemple lister les associations du village. D'ailleurs il y a même eu un papier à ce propos dans cités numériques. Bref grâce à la mairie de Trüchtersheim (appelons-la Trüchtersheim), je reprenais espoir dans QUOTATIS...

la suite bientôt...

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL