Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Pratique

6 choses à ne pas faire sur son site internet

22 juin 2009

Mathilde

Si vous confiez la création de votre site internet à un professionnel (Webdesigner, Graphiste, Agence Web), votre site respectera les normes et les usages de la Toile.

Si vous vous lancez dans l'aventure tout seul, il est important d'avoir conscience de certaines normes. Il ne s'agit pas d'acquérir de grandes compétences techniques : avec des outils comme UGAL il est très facile de mettre son site en ligne et d'en alimenter le contenu. Il s'agit plutôt de comprendre que si les technologies évoluent, elles se normalisent aussi. Il existe des consortium qui formalisent ces normes ou encore la nétiquette qui dicte les règles de bonnes conduites. Mais le novice qui crée son site n'a pas forcément le temps ni l'envie de se documenter sur ce qui se fait et ne se fait pas.

Voilà donc une petite liste des 6 choses que vous pourriez être tentés de faire et qui sont fortement déconseillées.

1) "Site en construction"

Un site internet n'est pas une brochure papier: il n'est jamais fini mais en perpétuelle construction. Un bon site internet est un site qui offre du contenu et qui est actualisé fréquemment. Indiquer que son site est en construction est donc déjà un euphémisme.

Cela dit, je comprends la tentation d'indiquer que son site internet vient d'ouvrir pour solliciter l'indulgence des visiteurs. Dans ce cas, poster une news pour annoncer la création du site, puis d'autres news pour informer de ses évolutions est une façon plus subtile de faire passer le message.

Il faut accepter qu'une fois en ligne, un site internet est visible. Si certaines pages ne sont pas publiables, vous pouvez en protéger l'accès ou du moins éviter de les lier dans les barres de navigation. En tout état de cause, on évite les visuels grotesques dans ce style, je suis sûre que vous avez mieux à dire;-)

Site en construction

2) Utiliser les couleurs pour attirer l'attention.

Essayer d'attirer l'attention en rajoutant des couleurs flash n'est pas une bonne solution. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais on ne peut pas faire n'importe quoi avec les couleurs sur le Web. D'abord parce qu'on ne s'improvise pas graphiste (c'est un métier) mais surtout pour des raisons d'accessibilité : certaines personnes sont daltoniennes, d'autres utilisent des écrans de mauvaise qualité, certains surfent via leur téléphone mobile.. Il existe des normes qui permettent de garantir l'accessibilité de votre site quelle que soit la configuration de votre visiteur.

Quand un thème graphique est fait par un webdesigner, cela garantit un certain respect des normes. Si vous le faites vous même, le résultat vous plaira sans doute mais je suis moins convaincue qu'il convienne à l'ensemble des Internautes.

Intéressant, le site checkmycolours.com propose de vérifier que les contrastes de couleur de votre site conviennent aux personnes souffrant d'une déficience visuelle. L'outil a été élaboré en fonction des recommandations de la fameuse W3C.

Check my colours

3) Tricher avec les Alt Text

Dans le cas d'une image, le Alt Text est là pour décrire l'image au visiteur qui ne pourrait la voir pour l'une ou l'autre raison. Dans le cas d'un lien, le Alt Text explique au visiteur où le lien le mène. On pourrait être tenté d'utiliser les Alt Text uniquement pour augmenter la densité de ses mots clés. Faire cela signifie que l'on s'intéresse plus au classement de son site dans les moteurs qu'à ses lecteurs et c'est vraiment dommage.

Rédigez des Alt Text clairs et concis qui décrivent réellement l'image ou le lien concerné. Ni plus, ni moins.

4) Souligner les textes qui ne sont pas des liens.

A l'origine du Web les liens qui, au début, étaient toujours soulignés et bleus. Pour la majorité des internautes, un texte souligné indique donc la présence d'un lien. On peut toutefois aujourd'hui se permettre quelques fantaisies pour indiquer un lien comme par exemple utiliser une autre couleur que le bleu. L'important est de toujours signaler les liens avec les mêmes attributs graphiques pour que le visiteur s'y retrouve.

En revanche, souligner un texte uniquement pour le mettre en valeur perturbe le visiteur qui serait tenté de cliquer et surpris, voire déçu, de rester sur la même page.

5) Créer des URLs trop longues

Une fois qu'on a compris le principe des mots clés, on pourrait être tenté de créer des URLs à rallonge pour les bourrer de mots clés: www.ugal.com ne veut rien dire mais www.creer-site-internet-facilement.fr est plus parlant et pour les moteurs et pour les visiteurs. Très mauvais calcul.

Quand on regarde de plus près, on se rend compte que les sites les plus populaires essaient d'avoir les URLs les plus courtes possibles: les sites comme Twitter, Digg, Google communiquent sur google.com, twitter.com, sans mentionner le www devant.

Plus une URL est courte, plus il est facile de s'en souvenir et de la saisir sans fautes dans son navigateur. De plus, le Web devient mobile : de nombreux Internautes n'ont pas accès à un clavier complet mais utilisent leur téléphone pour saisir une URL.

Enfin, plus une URL est longue, plus les mots clés sont dilués et du coup pas efficaces du tout. En général, il ne faut pas dépasser les 65 caractères pour URL et garder à l' esprit que plus c'est court, meilleur c'est.

6) Imposer du son à ses lecteurs

Il ne faut jamais imposer le contenu à ses visiteurs. Certains sont tentés d'avoir une musique de fond sur leur site ou encore lancent les vidéos embarquées de façon automatique. Ce type de comportement accroit le risque de perdre son visiteur très vite. Le son ne doit pas êter subi mais proposé à l'internaute, au choix. Sinon il serait impossible de surfer sur plusieurs sites en même temps, ou en écoutant sa propre musique ou encore sans déranger ses voisins de bureau.. les raisons logiques sont multiples.

Rester zen

Cette liste n'est pas exhaustive: il y a beaucoup d'autre bêtises à faire sur son site. Elle correspond toutefois aux erreurs de débutants que j'ai pu constater. Personnellement je ne suis pas pour le fait de se laisser guider uniquement par les normes lorsqu'on conçoit un site. En revanche, il faut les connaître pour faire des choix en connaissance de cause.

Pour bien terminer voici un petit billet en anglais sur les 10 règles de Webdesign que l'ont peut transgresser ;-)

Commentaire de AJIKAN sarl

23 juin 2009 à 04:37 AM

Tres bon commentaire
En attendant la suite....
Au sujet de "plus c'est court, meilleur c'est."
je ne suis pas sur que toutes les femmes le pensent.

Commentaire de Mathilde - UGAL

23 juin 2009 à 12:09 PM

certes, mais nos conseils se limitent à la création et à la bonne gestion d'un site web. Pour le reste, il y a de quoi lire ailleurs sur la Toile;-)

Commentaire de arzumanyan

9 août 2009 à 12:30 PM

je ve voior se site

Commentaire de Arnaud

8 septembre 2009 à 09:32 PM

Excellent !
Je rajouterais tout de meme quelques trucs du genre
- les gifs animés a deux balles qui transforment instantanement un site professionnel en la homepage d'un ado de 15 ans
- les photos copyright qui posent un risque
- les pages trop longues ou trop lourdes a charger. Lorsque le site propose des produits pour la vente, pourquoi ne pas aerer un peu et faire des categories plutot qu'ene seule mega page qui prendra deux heures a s'afficher?
- les 40 frames dans tous les sens (non-resizable bien sur). Il ne faut pas oublier que tout le monde n'a pas la meme resolution d'ecran
- en cas de liens externes, les verifier regulierement (tous les 2 mois par exemple, ca ne mange pas de pain) Rien de plus frustrant qu'un lien mort.

Mais le plus gros piege a eviter lors de la creation d'un premier site est que le nouveau webmaster va se concentrer sur l'aspect technique et la presentation s'en trouve forcement affectee. Il ne faut pas perdre de vue que meme on passe des heures a faire son site, le visiteur, lui, n'y passera probablement que quelques minutes.
Il doit trouver instantanement des informations essentielles comme "quels sont nos produits", "qui sommes-nous?" ou "comment nous contacter?". Si il ne les trouve pas, il passera son chemin et ira au lien suivant du moteur de recherche.

Commentaire de Mathilde - UGAL

8 septembre 2009 à 10:20 PM

merci Arnaud. Bien sûr la liste n'est pas exhaustive. Il y a un autre post sur le site plus long: http://fr.ugal.com/blog/65-trucs-barbants-sur-internet-aujourdhui

Commentaire de bénatte

12 décembre 2012 à 07:45 PM

merci pour l'image site en construction

et bonjour aux moutons de Panurge :)

mais bon courage et bonne chance

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL