Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Blog d'entreprise: état des lieux

6 novembre 2007

Mathilde

Il existe peu d'études qui quantifient les blogs purement corporate mais on dirait que Michel Edouard Leclerc est un des seuls grands patrons français à avoir son blog. Aux USA, ils sont déjà plus nombreux à blogguer. On citera par exemple les blogs de Jonathan Schartz patron de SUN, Mark Cuban actionnaire majoritaire de l'équipe de basket des Dallas Mavericks, ou encore le blog de Mac Donalds . Le blog de Général Motors étant quant à lui un bon exemple de ce qu'il ne faut pas faire.

Le développement des blogs corporate en France se limite aux petites entreprises. Rien d'anormal. Dans le cas d'une entreprise uni personnelle, le blog peut facilement se substituer à un site (par exemple pour un graphiste). Le blog permet aussi de crédibiliser à moindre coût un savoir-faire...

Blog pour les TPE

Par exemple la société Pucethique, petite structure qui se lance dans la distribution éthique explique sur son blog ce qu'est une AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne). On peut aussi y lire un topo qui explique les différents labels bio disponibles. Deux intérêts pour Pucethique: faire connaître sa boutique via son blog et aussi crédibiliser son savoir faire.

Autre exemple, celui de ce petit producteur de champagne qui sur son blog parle plus ou moins régulièrement de ses passions (dont le rugby apparemment) mais aussi de son métier en racontant au quotidien les vendanges, la fermentation du vin avec vidéo à l'appui. Le blog est dans ce cas une manière de se démarquer faces aux grands en jouant la carte de la proximité clients.

Blog pour les PME et grandes Entreprises

Pour les plus grosses entreprises, ça se complique. D'abord la problématique n'est pas la même. Dans tous les autres cas (hormis les rares passionnés bénévoles) l'objectif d'un blog est finalement d'acquérir une certaine notoriété :

  • on recherchera un trafic ciblé si on a quelques chose à vendre (du champagne, des produits bio ou des sites web)
  • ou alors on préfèrera faire du volume si l'objectif est uniquement de vendre de la publicité.

Or Renault, L'Oreal et Hermes n'ont quant à eux aucun problème de notoriété. De ce fait les grandes entreprises préfèrent actionner des leviers classiques qu'elles maîtrisent pour améliorer leur image ou développer leur activité plutôt que de se lancer dans un blog qui par sa nature même peut vite devenir incontrôlable. N'en déplaise aux quelques articles trouvés ça et là sur l'expansion des blogs en entreprises (à noter ce très mauvais billet de NetPME intitulé "tout le monde veut son blog"), aujourd'hui faire un blog n'est pas une priorité pour l'entreprise traditionnelle française mais plutôt une contrainte:

  • Un blog nécessite la mise en place d'une équipe donc de ressources (on se doute que Michel Edouard Leclerc ne va pas lui même rechercher les images qui illustrent son fameux blog).
  • Les aspects juridiques sont également un frein au développement des blogs: entre la liberté d'expression du bloggeur et le respect du secret professionnel du salarié, un équilibre doit être trouvé pour le salarié-bloggueur.

Arrêtons de mentir

Les résultats de recherche sur "blog entreprise" sont assez parlants: le seul exemple cité est bien Michel Edouard Leclerc qui est mangé à toutes les sauces par tous les prêcheurs du grand avenir des blogs d'entreprise.

Michel Edouard Leclerc est cité

A côté de Michel Edouard Leclerc, on cite aussi beaucoup Loïc LEMEUR, LE bloggueur français connu, notamment dans le Journal du Net 5 clés pour réussir son blog avec un papier qui date tout de même du 09 septembre 2005 et qui arrive en tête des résultats de recherche sur les mots "blog entreprise".

Les patrons de la High Tech française (hormis peut être ceux qui ont fait du web leur business comme Pierre Chappaz) n'ont pas de blog et leurs sites respectifs n'en hébergent pas non plus :ni Bernard Liautaud fondateur de Business Objects, ni Bernard Vergnes fondateur de Microsoft France, ni Jean-Michel Aulas etc etc. n'ont de blogs. On dirait que Henry Chroas s'est essayé au blog: leplombierhightech.com est un blog dont le dernier post date de juillet 2007 et qui présente exclusivement des produits ...Archos. Evidemment, Free n'a pas de blog officiel non plus.

Dans les autres secteurs que la high-tech je n'ai pas trouvé de blog non plus. J'avoue ne pas avoir vérifié tout le Cac40 mais bref, s'il en existe des patrons français bloggueurs, ils sont bien cachés. Même Alain Afflelou qui se met en avant sur ses spots tévé n'a pas pensé à faire de blog. (au passage, Alain, le site web en flash qui met des heures à charger c'est pas top non plus)

Maintenant qu'on a fait un état des lieux de la blogosphère corporate française qui va un peu à l'encontre de ce qu'on peut lire sur le théma posons-nous la question si il est vraiment intéressant pour une entreprise d'avoir un blog... à suivre.

Commentaire de Bill Bartmann

2 septembre 2009 à 11:05 AM

This site rocks!

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL