Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Référencement

Buzz: pourquoi personne ne vient sur mon site?

23 juillet 2007

Mathilde

Faisons un point. Si vous avez lu tous les billets et avez essayé d'appliquer nos conseil spécial neuneu, vous devriez avoir un site optimisé pour le référencement avec les bons mots clés placés dans les titres. Vous n'avez pas oublié de nommer vos images et vos liens. Ca c'est pour le côté technique.

Côté contenu vous avez un blog ou au moins un fil de news, des FAQs. Vous expliquez votre savoir faire , votre métier, votre marché etc etc. Bref, vous êtes fin prêts à engranger les commandes, votre serveur surdimensionné est prêt à tenir la charge devant les dizaines milliers d'internautes qui vont envahir votre site....le problème c'est que personne ne vient.
Pourquoi? parce que personne ne vous connaît. Ne compter que sur le contenu de son site pour se faire connaître risque d'être difficile si, comme UGAL par exemple, vous êtes dans un environnement très concurrentiel côté offre, face à une demande très importante mais très hésitante.

On peut avoir a plus belle boutique du monde, à moins d'être situé sur la cinquième avenue à New York, comment voulez vous que les gens vous trouvent?
facebook.comMême dans les plus belles histoires, comme celle de Mark Zuckerberg qui a développé FaceBook alors qu'il était étudiant à Harvard, le facteur temps est important. L'histoire raconte que Mark Zuckerberg a lancé Facebook en 2004 et aurait refusé 1 milliards de dollars de Yahoo en septembre 2006. En 2007, FaceBook est LE nouveau site communautaire dont tout le monde parle. Selon Alexa, il serait même classé 13ème site mondial. Et le pire c'est qu'un nouveau site de réseau social HI5 serait en train de le dépasser. Beaucoup plus discret aux USA, HI5 est en revanche leader ailleurs, notamment auprès de la communauté hispanophone.

Bref, même si on a un beau produit, le web c'est encore et toujours comme dans la vraie vie, un peu de marketing ne fait pas de mal. Je ne vais pas ressortir mon Koetler et vous faire le coup des 5 P, la bible du Marketing enseignée jusque dans les plus mauvaises écoles de commerce et pratiquée dans à peu près toutes les boîtes de la planète. Parlons plutôt des techniques Web, en gardant à l'esprit qu'il y a une vie derrière son écran et qu'un peu de communication dans les médias classiques ne peut pas faire de mal non plus.

Un site vitrine ne suffit pas pour recruter.

Donc, oui le web n'est pas uniquement un outil pour acheter un billet de train ( c'est dingue le nombre de personnes que je connais qui limitent leurs visites à sncf.com), c'est aussi un média à part entière.
Cette remarque peut faire sourire certains, mais il existe un tas de gens qui ont/veulent un site web, mais qui eux même ne surfent jamais. Ceux là sont les premiers étonnés à ne pas péter les compteurs de visites dans la semaine qui suit la mise en ligne de leurs 4 pages statiques. Google AnalyticsEt encore, quand je dis "péter les compteurs", il faudrait qu'ils connaissent l'existence de Google Analytics, voire qu'ils sachent l'utiliser. Or le neuneu ne se doute même pas de la puissance de l'outil. En général, pour évaluer son succès, il se contente de "taper leur nom sur internet" (translate: "faire une recherche sur le nom de leur entreprise dans un moteur de recherche").
A ce propos, j'adore voir la réaction des intellos neuneu quand ils découvrent Google Analytics. J'ai fait le coup à deux trois copains. Certes ils avaient lu dans le Monde ou dans le Süd Deustche Zeitung que tout était tracé sur le web mais découvrir qu'en accès libre, chaque webmaster pouvait traquer aussi précisément chacune de ses visites, laisse le neuneu bouche bée. D'ailleurs c'est plus l'accessibilité de l'outil (c'est facile, surtout si on a l'habitude de travailler avec des statistiques) que sa puissance qui éptae.

Donc nos neuneu de client ont tous la même réaction, une fois leur site en ligne:

- Ok, moi je ne vais jamais sur Internet, mais les autres, les fous, pourquoi ne viennent-ils pas sur mon site?


Ce comportement qui vaut la médaille d'or du neuneu est en totale contradiction avec le B.A.-BA du commerce qui consiste à connaître ses clients et à les comprendre un minimum.

Si l'on considère que le Web sert uniquement à consulter les pages jaunes, ce n'est pas la peine de faire un site, sauf pour avoir une vitrine virtuelle à montrer à ses clients et à ses fournisseurs. Une vitrine, c'est un show-room, un endroit où sont exposés vos produits. Une vitrine, c'est un bel endroit pour frimer et montrer ses références mais on ne base pas une stratégie commerciale sur une vitrine.

La morale de l'histoire c'est que pour ne pas être déçu, il faut se fixer des objectifs. Un site vitrine peut être un objectif en soi. Cela ne coûte pas cher . Pour peu qu'il soit beau, à l'image de la société et qu'il remplisse ses fonctions de base à savoir (informations sur la société et page contact avec les coordonnées), c'est déjà bien.
Il suffit alors de rajouter l'URL de son site, de préférence en .com (www.masociete.com) sur ces cartes de visites et en signature de ses e-mails. On continue à se limiter aux Pages Jaunes et à la Sncf pour son utilisation personnelle et on a au moins le B.A.-BA à offrir à son entourage: un show-room virtuel. Si on veut recruter de nouveaux visiteurs, il va falloir mettre la main à la pâte et réduire sa propre fracture numérique.

Toi aussi deviens membre de la communauté du www.

Or le web, ça vous l'avez perçu, c'est une communauté qui regroupe des communautés qui sont liés à d'autres communautés. C'est comme les réseaux de la vraie vie, mais on touche plus du monde et ça va beaucoup plus vite ( à moins d'être une rock star internationale, avoir un réseau de plusieurs milliers de personnes, c'est quasiment impossible).
Devenir membre de la communauté c'est:

  • d'abord trouver les blogs, les digg , les forums, les réseaux sociaux ou se retrouvent les internautes susceptibles d'être intéressés par votre entreprise ou de connaître des internautes susceptibles de l'être.
  • et ensuite participer, c'est à dire donner, offrir pour recevoir.

On va mettre cela en pratique en commençant par les forums. A suivre...

Commentaire de Fritz

11 octobre 2007 à 11:46 AM

Je dis bravo pour cette info bien documentée et trés claire pour moi qui suis une neuneu de base
Je trouve votre site trés bien (surtout la photo avec la poule :o))

Commentaire de Mathilde

11 octobre 2007 à 02:26 PM

Merci Fritz pour vos encouragements.

Commentaire de Edwina Star Magalita Dorestan

16 octobre 2007 à 07:45 PM

Tu es génial Fritz

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL