Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Solutions pour site internet

Créer un site avec la poste?

24 novembre 2009

Mathilde

Voilà La Poste qui arrive parmi les très nombreux fournisseurs de solution de création de site internet pour les petites entreprises. L'offre est alléchante, un site vitrine à 16,90 euros HT par mois et un site boutique à 39,90 euros HT par mois.

Evidemment si La Poste avec ses gros fichiers se met à vendre des solutions de création de site internet, ça nous intéresse chez UGAL. Je me suis donc inscrite pour tester le produit.  Première grosse déception, à l'instar d'Amen et de bien d'autres, La Poste utilise le logiciel e-pages en marque blanche. On n'a donc pas évalué la solution d'un point de vue technique dans notre comparatif, car on on déjà évalué e-pages via Amen.

Vous trouverez toutefois ici des copies d'écran du processus de création et d 'administration d'une boutique en ligne crée avec l'offre de la Poste. C'est objectivement très compliqué, à décourager les plus braves d'aller jusqu'au bout. Et c'est là que le bât blesse. Des sociétés comme la Poste ont d'énormes moyens financiers et marketing. Ils peuvent toucher beaucoup de monde. Au lieu de recruter quelques développeurs pour créer une offre innovante et orientée utilisateur, La Poste a décidé de mettre à profit son gigantesque fichier clients pour proposer une offre développée par e-pages.

La création du site: fastidieuse

Elle se fait sur le site https://boxecommerce.laposte.fr/. Il y a deux formules disponibles mais on ne peut pas passer d'une formule à l'autre en phase de test. Il y a 14 champs obligatoires à remplir, c'est beaucoup. Quand essayer un produit revient à alimenter une base de données, c'est rébarbatif.

Une fois le formulaire rempli, l'utilisateur reçoit un e-mail avec un lien d'activation. Il choisit alors un mot de passe pour son compte et peut se connecter à l'interface. Il est alors redirigé sur une URL qui commence par https://www.surinternet.com/epages/.

Une fois connecté, l'utilisateur doit encore franchir 4 étapes pour avoir accès à son site.

  • Thème et style: pour choisir parmi les nombreux thèmes disponibles.
  • Page et contenu : pour choisir la structure du site (les pages et leur arborescence)
  • Coordonnées et présentation pour saisir ses coordonnées (encore) et le texte des bannières
  • Paramètres boutique: pour donner ses informations concernant la boutique. A cette étape la création d'un compte e-trackers est obligatoire.

Voilà par exemple l'interface de l'étape "Pages et contenu":

Creation de la structure

 

L'administration du site:

Quand on se connecte en tant qu'administrateur pour modifier son site, on arrive sur une page intermédiaire qui propose beaucoup d'information, notamment un tableau de bord avec statistiques de commandes et même un peu de publicité.

On arrive enfin sur la page d'accueil de l'interface d'administration, laquelle grouille de liens et d'informations. On vous propose en premier lieu "d'utiliser le cache de pages pour accélérer l'affichage des pages".

Ce n'est pas ergonomique et la lecture du manuel en ligne s'avère indispensable pour comprendre comment fonctionne l'outil.

Déception

Les créateurs ou chefs d'entreprise ont bien compris que Google avait remplacé les pages jaunes et que leurs clients ou prospects vont chercher leurs coordonnées sur un moteur de recherche et non plus sur un annuaire papier. Chaque structure, quelle que soit sa taille, chaque commerce, chaque prestataire de service a besoin d'une vitrine sur Internet. De ce fait, le marché des solutions de création de site est énorme et il y a de la place pour beaucoup de fournisseurs.

C'est juste dommage que La Poste n'ait pas fait l'effort de créer une solution qui corresponde à la clientèle qu'elle vise, à savoir une solution simple destinée à des petites structures et non pas une usine à gaz qui nécessite beaucoup de patience et un bon niveau technique.

Quant à la présence d'un encart publicitaire dans l'interface de gestion du site, cela prouve qu'il n'y a vraiment pas de petits profits.

Commentaire de Iziar - Kalima Translation Services

4 décembre 2009 à 01:24 PM

En effet, l'interface "Pages et Contenu" fait plutôt peur !
Voici quelques mois que je pratique sur Ugal et je ne changerai pas votre interface pour une page que ressemble a Google Apps et que je ne saurai pas gérer.

Commentaire de Mathilde - UGAL

4 décembre 2009 à 02:59 PM

muchas gracias Iziar!

Commentaire de Valérie

4 octobre 2010 à 06:42 PM

j'utilise UGAL depuis presque 2 ans . La solution est géniale , le service impeccable et surtout c'est rapide et simple.

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL