Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

e-commerce

Boutique en ligne: référencement naturel et newsletters pour acquérir des clients

4 juillet 2013

Mathilde

Une étude intéressante vient d’être éditée par Custora à propos de l’impact des réseaux sociaux sur la vente en ligne. Cette étude a été relayée par wired.com qui rappelle en introduction de son billet qu'Internet regorge d’études prouvant aux entreprises qu'elles doivent absolument être présentes sur Facebook et Twitter.

De son côté, Custora a mis en place un panel conséquent pour observer le comportement  de 72 millions de cyber-acheteurs américains de 86 sites e-commerce représentant 14 industries différentes. L’étude est téléchargeable si vous donnez votre e-mail à Custora dont le métier est d’aider les e-commerçants à acquérir de nouveaux clients.

Référencement naturel et Newsletter pour vendre

L’étude qui porte sur une durée de 4 ans montre que le référencement naturel (Organcic Search) reste le premier levier d’acquisition clients, suivi par Adwords (CPC) et l’envoi de Newsletters (Email). A l’inverse, Facebook et Twitter restent insignifiants et surtout, ne croissent pas, alors qu’ils sont pourtant plus récents.

Croissance de l'acquisiton client en fonction des différents leviers

Croissance de l'acquisiton client en fonction des différents leviers ©Custora

Au delà de l’acquisition, Custora a également cherché à analyser la valeur d’un client dans le temps, à savoir le nombre de commandes passées et la valeur de celles-ci. Là encore, le référencement naturel est loin devant, suivi par les publicités Adwords et la Newsletter.

Valeur des cliensr en fonction des différents leviers

Valeur des clients en fonction des différents leviers ©Custora

Les réseaux sociaux pour discuter

Bien sûr la messe n'est pas dite et ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera sans doute plus complétement demain. Pour autant, cette étude n'est pas surprenante. Google reste le principal point d'entrée quand on cherche à acheter quelque chose. Il doit exister des achats d'impulsion via Facebook mais ils restent marginaux par rapport aux autres sources. A priori les internautes fréquentes les réseaux sociaux pour se divertir, communiquer et s'informer. Et quand ils cherchent à acheter quelque chose, ils vont sur Google et clique soit sur les résultats naturels, soit sur les liens commerciaux. Quant à la Newsletter, elle reste un excellent moyen de fidéliser ses clients.

Commentaire de Référencement Google

6 juillet 2013 à 07:38 AM

Certes, les réseaux sociaux ne représentent pas à une forte source de trafic pour sites e-commerce mais Facebook et Twitter ont un impact indirect sur la fréquentation d'un site en contribuant au référencement naturel de celui-ci. En effet, Google prend en compte les partages d'articles sur les réseaux sociaux et la création de liens qu'il implique, parmi d'autres aspects de l'utilisateur expérience.

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL