Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Actualités UGALRéférencement

Google Instant : quel impact sur la visibilité de votre site

13 septembre 2010

Mathilde



Le 6 septembre 2010 Google a modifié  sa page d'accueil, comme il le fait souvent pour célébrer un événement (fête nationale, coupe du monde de foot..).
Les suppositions y sont allées bon train concernant ce nouveau "Doodle", mais seuls certains avaient vu juste. Les petites balles rebondissantes symbolisaient Google Instant, qui a été lancé le 8 septembre.


Lien Youtube

 

S'il rencontre le succès et s'impose comme standard, Google Instant devrait engendrer une révolution comportementale de l'internaute. La façon de rechercher risque donc d'évoluer. De ce fait, beaucoup se posent la question de l'impact de Google Instant sur le référencement naturel et payant.

 

Google Instant, c'est quoi?


C'est un peu Google Suggest, mais intégré dans la recherche. Google propose une liste de mots clés à l'internaute, au fur et à mesure qu'il tape sa recherche. Google commence à chercher des réponses avant même que l'internaute n'ait appuyé sur la touche "enter" de son clavier. L'internaute peut choisir des mots clés parmi ceux proposés par Google Instant ou continuer à taper. Une fois des mots clés choisis, il peut soit cliquer sur lien "J'ai de la chance", soit accéder à la liste des résultats de recherche.

Affichage Google Instant après la saisie des lettres
Affichage Google Instant après la saisie des lettres "la"

Affichage Google Instant après la saisie des lettres
Affichage Google Instant après la saisie des lettres "lau"




L'objectif officiel de Google est de réduire le temps de recherche de l'internaute. Ce temps est actuellement estimé en moyenne à  25 secondes entre le moment où l'internaute cherche et il trouve la bonne réponse, selon Marissa Mayer, vice présidente de Google. Google Instant devrait ainsi réduire ce temps de 2 à 3 secondes. Cela ne fait pas beaucoup, mais si on additionne toutes les recherches sur une année cela correspond à 350 millions d'heures, annonce Marissa Mayer très sérieusement.


Google Instant est une réponse au phénomène appelé "Pogo Stick" ou bâton sauteur, du nom du jouet éponyme : l'internaute saute d'un lien à l'autre jusqu'à ce qu'il trouve la bonne solution. Ce n'est pas la première fois que Google essaye de contrecarrer les internautes adeptes du pogosticking. L'intérêt de Google est en effet que son produit phare (le moteur de recherche) offre rapidement des résultats pertinents à l'internaute. Tant que les internautes seront contents du service gratuit de Google, il continueront à l'utiliser. Google pourra donc continuer à tirer un maximum de revenu grâce aux annonces payantes affichées, entre autres, autour des résultats naturels.

Quelles conséquences sur la façon de rechercher?


On tape moins de lettres -  ça va plus vite.
Puisque Google suggère des mots clés avant même que l'internaute ne les tape, celui sera tenté de se laisser guider par les propositions, donc de taper moins de lettres et d'aller plus vite.

Au lieu de sauter d'un lien à l'autre, on redéfinit sa requête

Si Google Instant devient le nouveau standard, les internautes vont rester sur la première page de résultats : au lieu de faire du pogosticking, ils vont redéfinir leurs requête à l'envi, jusqu'à ce qu'ils trouvent la bonne page.

Il y aura moins de place pour l'affichage des résultats de recherche organique
Le nombre de liens organiques (ceux issus du référencement naturel) visibles sans que l'internaute ne "scrolle" la page dépend bien sûr de la taille de son écran mais aussi des différents éléments que Google affiche sur une requête (vignettes d'images ou de vidéos correspondant à la requête, publicité Adwords, plans Google Maps..).

Quoi qu'il en soit, la fenêtre d'affichage des suggestions prend de l'espace. SEO book déclare ainsi qu'avec 4 publicités Adwords affichées 50% des internautes ne verront que les 2 premiers liens naturels (sans scroller) et 20% les 4 premiers. Dans l'exemple ci-dessous, seuls deux liens vers le site officiel de Lady Gaga sont visibles.


affichage
Copie d'écran d'un écran 13 pouces



Quelles conséquences sur le référencement ?


Si Google Instant s'impose, et que les comportements changent, cela aura sûrement un impact sur le référencement. Les experts du référencement en discutent sur le Web et leurs avis divergent.Impact positif pour les uns et négatifs pour les autres.

Patrick Kerley pense que l'internaute va se concentrer sur le haut de la première page, ce qui aura d'après lui principalement un impact sur le tarif Adwords des mots clés déjà chers comme "voyage" "crédit" ou "hôtel". Les publicités Adwords liées à ce type de mots clés vont pouvoir s'afficher alors même que l'internaute est en train de spécifier sa recherche.

Affichage Adwords dans Google Instant
Affichage Adwords dans Google Instant


Impact sur la longue traîne

 

C'est sans doute la vraie question. Certains, comme John Ellis pensent que Google Instant risque d'anéantir la longue traîne surtout au niveau des publicités Adwords. Les internautes ne taperont plus "hôtel de charme dans le centre de Paris" car ils seront très vite tentés de choisir parmi les propositions que Google Instant fera dès les premières lettres saisies.

De son côté, Ian Lurie pense qu'avec Google Instant, la longue traîne a de beaux jours devant elle, même si les liens placés en tête de liste vont avoir encore plus de valeur. Il pense en effet que les internautes continueront à définir précisément leur recherche, jusqu'à ce que la bonne réponse s'affiche.

A vrai dire, il est trop tôt pour être sûr de quoi que ce soit. En effet, tout va dépendre des internautes et de leur façon d'utiliser (ou pas) Google Instant. Ce qui et sûr, c'est que la méthode de calcul (algorithme ) qui permet à Google de choisir le positionnement d'une page dans la liste des résultats de recherche reste inchangée. Ensuite, il va y avoir plus d'impressions (affichages) d'une même page pour chaque recherche. De ce fait, les taux de conversion (ratio entre clic et affichage) risquent de baisser.

De toutes façons, il va falloir observer et s'adapter aux comportements des internautes. De ce fait, avoir la maîtrise du contenu de son site est encore plus primordial.

Commentaire de antoine carre

13 septembre 2010 à 11:08 AM

Mais que fait Bing dans tout ça? Merci en tout cas pour la clarté de la présentation.

Commentaire de Mathilde

13 septembre 2010 à 11:18 AM

Bing a en France moins de 3% de parts marché quand Google frise les 91%. Certains référenceurs insistent sur le fait d'être bien référencé sur tous les moteurs (Bing, Voilà, Yahoo..). Je pense quant à moi qu'il faut concentrer ses efforts sur Google, d'autant plus que, si on est bien positionné sur Google, il en va souvent de même sur les autres moteurs.

Commentaire de tonton

13 septembre 2010 à 03:09 PM

mouais. Cette histoire de 2s gagnées par recherche me fait penser à ce cadre d'american airlines qui a fait retirer l'olive du martini sur les vols court courrier, tout ca pour gagner quelques dizaines de millier de dollar. On a vu où ca les a mené.
Article intéressant en tout cas, et je partage bien l'avis de Ian Lurie : "longue vie à la longue traine"

Commentaire de mathilde

13 septembre 2010 à 03:11 PM

hé hé, je ne connaissais pas l'histoire de l'olive qui a planté AA. Merci Tonton!

Commentaire de Stéphane

16 septembre 2010 à 11:03 PM

On gagne peut être 2 secondes, mais quel est le coût en termes d’énergie supplémentaire consommée par les datacenters de Google? Ils ont dit avoir 5 a 7 fois plus de requêtes sur leurs serveurs depuis le lancement de Google Instant, ça doit faire une facture d’électricité monstrueuse. J'arrive plus à le trouver, mais quelqu'un avait estime le coût de chaque recherche sur Google, c’était hallucinant.

Donc, si c'est pas Google, qui va sauver la planète? Serieux.

Commentaire de Mathilde

17 septembre 2010 à 10:13 AM

Aujourd'hui, à quelques jours de la sortie en salle du film "The Social Network", Greenpeace lance sa propre version du film, intitulée "The So Coal Network". Le scénario retrace la rencontre et l'histoire d'amour de Facebook avec cette énergie polluante, le charbon : http://www.dailymotion.com/video/xeu8rd_facebook-greenpeace-vous-invite-a-a_news

Commentaire de Emile Victor

24 septembre 2010 à 10:56 PM

Stéphane: bonne question. Je viens de trouver http://techcrunch.com/2010/09/24/google-instant-energy-saver-or-sucker, tu n'es pas le seul a te poser cette question.

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL