Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Pratique

La vitesse sur Internet, ça compte énormément

17 janvier 2012

Mathilde

Attirer des visiteurs sur votre site c'est bien. Les garder c'est mieux. Or l'internaute n'est pas de nature patiente. Au moindre problème - pas la bonne info, une publicité trop intrusive ou encore une page qui tarde à s’afficher - il partira. Au delà d'une seconde d’attente, il considèrera que votre site internet est lent et risquera d’aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

vitesse site internet
© afxhome - Fotolia.com

Si c’est lent c’est grave

Un site trop lent va non seulement vous faire perdre des visiteurs, mais également altérer votre référencement naturel. Depuis avril 2010 Google pénalise en effet les sites lents dans les pages de résultats de son moteur de recherche.  Cela signifie que si votre site est lent, Google risque de le déplacer plus bas dans les pages de résultats et laisser les premières positions aux sites plus rapides. C’est normal, Google veut offrir des résultats qui satisfassent ses utilisateurs. Et la vitesse ça compte.

Comment mesurer la vitesse de votre site internet:

Il existe plusieurs outils de mesure gratuits. Le principe est le même pour tous : vous saisissez l’URL de la page à analyser et l’outil vous renvoie une réponse sur les temps d’accès après avoir analysé le nombre de requêtes, la qualité du code, le poids des fichiers …

  • Page Speed Online, l’outil de Google. L’outil fournit un score en plus d’une analyse détaillée et propose une liste d’améliorations par priorité. L’outil est pour le moment traduit en français que partiellement.
  • GTMetrics (en anglais) développé par la société de consulting Web Gossamer Threads. GTMetrics fournit un score comme Page Speed Online mais d’autres informations comme une liste très complète des différents éléments étudiés , l’historique des analyses. Cerise sur le gâteau GTMetrics permet de comparer plusieurs sites entre eux (jusque 4), ce qui est toujours très motivant. Les tests de GTMetrics sont effectués à partir d’une connexion à Vancouver au Canada, ce qui peut être un tout petit peu gênant lorsqu’on s’intéresse aux internautes français.
  • Webpagetest (en anglais) est un outil open source (développé à l’origine par AOL). Il fournit aussi de nombreuses informations mais ne permet pas la comparaison entre plusieurs sites. En revanche Webpagetest permet de choisir la localisation du serveur de test.
  • Monitoring-transactionnel est l’outil proposé par Pingwy, une société de surveillance de sites Web. Cet outil est en français, permet de choisir la localisation du serveur de test et offre également un outil de comparaison. On peut toutefois comparer les sites uniquement deux par deux.

Comment améliorer la vitesse de votre site internet:

Les temps de réponse de votre site internet dépendent de sa qualité technique et de son contenu.

Pour les aspects techniques, différents facteurs ont un impact sur la vitesse: les requêtes DNS, les requêtes sur les serveurs, la performance des serveurs pour générer les pages dynamiques, la bande passante disponible pour télécharger une page (html) et tous ses atributs (css, images, javascript) etc...
La bande passante n'est pas optimisable (choix du visiteur) tant que le site n'est pas hebergé à la maison sur un modem, mais dans un datacenter bien connecté, tous les autres paramètres le sont.

Si vous avez la main sur le code de votre site, il faut suivre les recommandations techniques des sites d’audit cités ci-dessus pour améliorer votre code si votre site est trop lent. Si vous utilisez une solution clé en mains comme UGAL, il faut veiller au préalable que celle-ci tient la route car vous n’aurez pas la possibilité de changer le code.

Pour le contenu en revanche, vous en êtes a priori responsable. Le texte ne pèse pas grand chose mais des images non optimisées risquent fortement de vous pénaliser. Vos images doivent être le plus légères possibles : quelques Ko pour les icones et un grand maximum de 100ko pour les photos de produits ou grosses illustrations. Tout dépend également du nombre de photos que vous affichez sur une même page. Plus il y en a, plus ce sera lourd à télécharger : donc si vous prévoyez d’afficher plusieurs images sur la même page, allez y doucement. Enfin sachez que tous les widgets, publicités et autres boutons que vous affichez sur votre site risquent également de le ralentir car vous affichez dans ce cas du contenu hébergé sur d'autres sites que le vôtre. Si les sites en question sont lents, cela ralentira l'affichage de vos propres pages. Si les sites en question ne sont pas accessibles, vos pages risquent de ne pas s'afficher ou du moins de ne pas être entièrement fonctionnelles.

Conclusion

Les sociétés qui fournissent des outils de mesure et de contrôle de la vitesse des sites  mettent bien sûr en avant l’importance de la vitesse, c’est de bonne guerre :  « l’internaute a l'impression d’avoir une réponse instantanée avec un temps d’attente inférieur à 0.1 secondes et, passé 1 seconde, il ressent un temps d’attente » pour Monitoring Transactionnel, « l’internaute quitte un site s’il ne s’est pas chargé en 4 secondes » pour GTMetrics.
Difficile de savoir quelle est la limite acceptable (1 seconde, 4 secondes ?). Google, lui, a publié les résultats d’une étude qu’il a mené. En ralentissant volontairement l’affichage de la page de recherche de 100 à 400 millisecondes, Google a pu mesurer un impact sur le nombre de recherche par utilisateurs : jusqu’à o, 6% de recherches en moins, causée par moins d’une demi-seconde d’attente supplémentaire ! Cela prouve l’importance du temps d’accès des pages sur le nombre de visites.
Donc, surveillez la vitesse de votre site et comparez là avec celle de vos concurrents, ou encore celle des sites leaders comme par exemple celui d’Amazon, c’est toujours intéressant de savoir où on se situe. Bien sûr j’ai testé UGAL sur les différents outils et j’ai comparé avec la plupart des éditeurs de solutions hébergées : nous n'avons rien à envier à nos concurrents.

Enfin, n’oubliez pas les internautes en bout de ligne ou ceux qui surfent depuis leurs smartphones et leurs tablettes, moins rapides qu'un ordinateur "classique" : ne les découragez pas en chargeant trop vos pages.

 

Commentaire de bugbug

3 septembre 2014 à 04:02 PM

Un site aussi intéréssant pour tester la vitesse de votre site internet http://fr.speed-and-seo.com

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL