Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Référencement

Quelques mythes sur le référencement

10 février 2010

Mathilde

Après deux jours très intensifs passés sur le salon des entrepreneurs, force est de constater que la majorité des entrepreneurs (auto-entrepreneurs ou pas) ont compris que toute démarche de création d'entreprise nécessitait la création d'un site internet.

En revanche la façon de procéder pour créer un site internet, le profil des internautes, les usages, ou encore la simple analyse d'une page de résultats dans Google sont des notions encore bien floues.

Ce terrain est propice à la création ou du moins à la diffusion de certains mythes. Un peu de démystification ne fait jamais de mal, voici 4 mythes qui reviennent souvent quand on parle de référencement.

 

Les 4 mythes du référencement

  1. Le Page Rank est mort vive le Page Rank
  2. La commande Link de Google est utile pour connaître ses concurrents
  3. Une validation W3C à 100% est absolument nécessaire pour connaitre le succès
  4. Mettre à jour une page fréquemment permet un meilleur classement


1. Le Page Rank est mort vive le Page Rank


L'indicateur qui fait le plus parler de lui est sans doute le Page Rank (classement de la page), souvent abrégé en PR (prononcer pi-ère, à l'anglaise).

Le Page Rank est un indicateur qui mesure la quantité et la qualité des liens vers une page. Oui, Google utilise le Page Rank pour positionner les pages dans la liste des résultats. Mais Google utilise aussi d'autres indicateurs: la densité des mots clés, l'âge du site et bien d'autres, il y en a plus de 200.

Moralité de l'histoire, les experts qui disent que le Page Rank ne vaut plus rien ont tort, au même titre que ceux qui ne jurent que par lui (à noter que ces deniers se font de plus en plus rares depuis 2004).

Enfin dans le mot Page Rank il y a "page". Autrement dit il ne faut pas oublier qu'un site internet comporte plusieurs pages. La page d'accueil est en général la plus visitée est c'est pourquoi elle a souvent le Page Rank le plus élevé. Par exemple le Page Rank de la page d'accueil d'UGAL est de 5, celui du blog est de 4, mais la majorité des pages ont un Page Rank à 0. Cela ne les empêche pas d'être bien positionnées sur certaines requêtes.


2. La commande Link de Google pour connaître ses concurrents

Commande link de Google

Cette commande qu'on utilise dans le moteur de recherche Google suivi de l'adresse d'un site permettrait de lister les sites qui font un lien vers le site en question.

Sur Seomoz, Randfish annonce la couleur:

Je suis un grand fan de Google - ma femme dort souvent dans des T-Shirts Google, je discute tous les jours avec des Googlers, et j'ai même une bouteille d'eau Google quand je vais me promener mais je NE SUIS PAS un fan de la commande Link de Google et je suis même choqué de voir le nombre de pro du référencement qui continuent à l'utiliser.

Les liens étant un facteur très important pour la notoriété d'un site et donc par conséquent pour son classement dans les pages de résultats, il est toujours intéressant de connaître les sites qui pointent vers le vôtre mais aussi ceux qui pointent vers vos concurrents.

Malheureusement les résultats proposés par Google sur sa commande Link n'ont pas grande valeur. Il s'agit simplement d'un échantillon de liens choisis de façon aléatoire. Il suffit de comparer ces résultats à ceux fournis par les outils Google pour Webmaster pour s'en rendre compte.

Si le Page Rank a un certain intérêt les résultats fournis par la commande Link de Google ne valent absolument rien, ni d'un point de vue qualitatif, ni d'un point vue quantitatif. Et pourtant, moi la première, beaucoup l'ont utilisée.

Quels outils pour analyser les liens entrants?

Les outils Google pour Webmaster fournissent des résultats justes mais permettent uniquement d'analyser son propre site. Pour connaître les données des sites concurrents il existe différents logiciels en général payants.

Certains sont des applications à installer sur son ordinateur comme Advanced Link Manager. Je n'ai pas testé ce logiciel: installer un logiciel sur son ordinateur à l'heure des applications Web me semble...bizarre. Advanced Link Manager et son pendant pour le positionnement Advanced Web Ranking ont bonne presse et pour cause: l'éditeur offre une licence à toute personne faisant un billet sur leurs applications.

Open Site Explorer est une application web éditée par Seomoz. Le modèle économique est celui du freemium. Même si l'application est uniquement en anglais, c'est très simple à utiliser. En s'inscrivant gratuitement, on a déjà pas mal d'informations et on peut comparer facilement 2 sites entre eux:

comparaison Apple Microsoft

Comparaison des liens entrants sur les sites d'Apple et de Microsoft

 

 

3. Une validation W3C à 100% est nécessaire

Pour qu'un site soit bien indexé, il faut que son code soit sémantique, c'est vrai. En revanche, penser qu'un site validé à 100% par la W3C aura une meilleure position dans les moteurs de recherche est un raccourci très rapide. 95% des sites ont un code invalide, les navigateurs et les moteurs de recherche y sont habitués.

A partir du moment où votre site s'affiche correctement dans tous les navigateurs, vous pouvez considérer qu'il sera compris correctement par les moteurs.C'est un bon test.

Si un code sémantique facilite énormément le travail des moteurs, viser une validation W3C à 100% n'est pas une fin en soi. Tout est une question de mesure et 2 petites erreurs sur une page ne vont pas changer grand chose au positionnement de la dite page dans les résultats. En revanche de grosses erreurs peuvent effectivement freiner l'indexation.

4. Il faut mettre à jour ses pages fréquemment

Le nombre de fois qu'une page est indexée n'a aucun impact sur son positionnement dans les moteurs. Une modification du contenu va certes changer son indexation et donc par conséquent peut changer son positionnement, mais ce n'est pas le fait de mettre à jour une page qui va changer quelque chose.

En revanche, ajouter du contenu, créer des pages et des sous-pages dans son site internet de façon fréquente permet de donner de la nouvelle matière à indexer aux moteurs pour votre site. Plus vous mettez de contenu, plus vous aurez de visites.

Moralité, ne changez pas le contenu d'une pages si vous n'en avez pas besoin. Certaines pages sont très bien positionnées dans Google alors qu'elles n'ont pas été mises à jour depuis des années. En revanche, créer des news, ajouter des produits à son catalogue permet d'augmenter le nombre de pages indexées par Google

 

Liens utiles

Commentaire de marry

17 octobre 2012 à 11:26 AM

Thanks

Commentaire de martin

17 octobre 2012 à 11:44 AM

'une page est indexée n'a aucun impact sur son positionnement dans les moteurs. Une modification du contenu va certes changer son indexation et donc par conséquent peut changer son positionnement, mais ce n'est pas le fait de mettre à jour une page q

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL