Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

RéférencementPratique

Avez-vous pensé au microsite ?

9 mars 2011

Mathilde

En général, il vaut mieux héberger tout son contenu sous le même site. Ainsi si vous tenez un blog (ou un fil d’actualités), il vaut mieux que le blog et le site soient hébergés sous le même domaine, par exemple www.monsiteinternet.com pour le site et www.monsiteinternet.com/blog pour le blog. Le blog, par sa fonction éditoriale, ajoute de la  valeur, du contenu, et donc du trafic ciblé sur votre site.

Il vaut donc mieux ne pas disperser son contenu sous plusieurs adresses afin de consolider les visites sous le même domaine. Mais, comme toute règle a son exception, il existe les microsites, ces  petits sites dédies d’une ou quelques pages. Bien utilisés, ils peuvent se révéler très efficaces.

Microsite

Microsite, qu’est que c’est ?

Un microsite (ou encore minisite) est un site édité par une entreprise en complément de son site internet principal. Il se compose d’une ou de plusieurs pages et est en général accessible via un nom de domaine (ou un sous-domaine) qui lui est propre. Le microsite dispose de son propre habillage graphique. Un lien, discret, vers le site principal est disponible souvent en bas de page.

Microsite, à quoi ça sert?

Marketing de niche

Le microsite est l’outil idéal pour le marketing de niche. Il permet en effet de rassembler sous une seule adresse un contenu très ciblé. Avec le microsite, toutes les informations, des plus importantes comme le nom de domaine, aux petits détails comme le pied de page, concernent un seul et  même sujet.

Événementiel

Pour une soirée, un salon toutes les informations essentielles sont hébergées sous la  même adresse. Grâce aux fonctions communautaires (forum, commentaires), le microsite permet l’échange entre les différents participants à propos d’un même et unique sujet

Intérêt

1) Pour le référencement naturel.

Le principal intérêt d’un microsite est son impact par rapport au référencement naturel, surtout si vous déposez en prime un nom de domaine qui contient des mots-clés. On l’a vu avec l’exemple de vente-duplex-paris, ça marche très bien. Quand on a dans sa gamme un produit de niche, faire un site dédié peut s’avérer très efficace.


2) Pour le buzz

C’est la principale utilisation des microsites et cela concerne surtout les grands groupes qui ont des gammes de produits très larges (cf le plan du site de Samsung à titre d’exemple). Leur page d’accueil doit être neutre et la barre de navigation doit donner un accès à toutes les gammes de produits.  Bien mettre en avant un produit pour son lancement ou cibler une clientèle précise dans ce cas de figure est difficile : une personne intéressée par un aspirateur Samsung serait déçue de voir la page d’accueil du site principal de la marque squattée par la promotion d'une tablette dernier cri.

Les marques ne limitent toutefois par les microsites à de la promotion produit. Elles peuvent aussi éditer ce type de sites dans le cadre d'un jeu concours ou encore pour diffuser clairement une information précise:

 

Microsite Microsoft

Microsoft vient de lancer un microsite.
Objectif : inciter les internautes à ne plus utiliser Internet Explorer 6


3) Pour des informations corporate

Ou plus généralement, pour des informations qui s’adressent à un public différent, cela peut s’avérer utile. Une société cotée en bourse pourra par exemple créer un site dédié à ses investisseurs pour y concentrer des informations financières, informations qui ne sont pas la préoccupation principale des consommateurs.

Google a par exemple un microsite hébergé sous un sous-domaine de google.com qui est dédié aux investisseurs.

Microsite Google

Un bon microsite, c’est quoi?

Le microsite ne doit pas se substituer au site principal. Ainsi, le fabricant français Parrot utilise les microsites pour présenter des produits qui sortent de sa gamme traditionnelle de kits bluetooth pour auto. Au delà du site principal, il existe des microsites, notamment pour le fameux A.R Drone . C’est une bonne idée à la base mais, aucune information sur le Drone n’est présente sur le site principal. Dans le menu « Produits » de la barre de navigation, le lien AR. Drone renvoie directement sur le microsite du produit. L’utilisateur qui voulait découvrir le site principal est perdu.

Un microsite efficace c'est :

Pas trop de pages
Etant donné son rôle, le microsite ne doit pas contenir trop de pages. Parfois même, une seule page suffit. Tout est une question de densité et non pas de quantité.

Call to action
L’objectif est de « transformer »,  l’internaute doit être motivé pour essayer, participer, et laisser son adresse email.

Design personnalisé
Le mini site doit avoir son propre design, sa propre identité graphique. Celle-ci peut rappeler celle de l'entreprise mais en général on évite d'utiliser exactement la même charte graphique.

Autres solutions

Un microsite coûte souvent le même prix qu’un site. Au delà, il faut des ressources pour le créer, le maintenir et l’animer. Si vous n'avez pas beaucoup de ressources, il existe d'autres méthodes:

Landing page (page atterrissage)

Il s’agit de faire une page dédiée sur son site internet. On y attirera l’internaute soit en travaillant la densité des mots clés, soit faisant des liens, notamment depuis des publicités Adwords.  C’est évidemment moins cher qu’un site dédié mais pas aussi efficace. Tout le contenu sera serré sur une seule page et l’internaute pourra être tenté de sortir de la page, sans jamais y revenir.

Page Facebook

Là aussi c’est une solution moins chère et qui, grâce aux nombre d’utilisateurs Facebook, peut attirer pas mal de trafic. Le gros inconvénient c’est que le trafic se fera sur Facebook et non pas sur votre propre site internet. C’est Facebook qui pourra « segmenter » dans son propre intérêt les visites que vous aurez générées et vendre de l’espace publicitaire.

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL