Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

e-commercePratique

Non à la création de compte obligatoire sur les sites de e-commerce

23 août 2011

Mathilde

Ce titre peut paraître bizarre pour quelqu’un dont le métier est de vendre des boutiques en ligne clés en main, mais pourquoi un éditeur n'imposerait pas les bonnes pratiques, car c'est bien ce dont il s'agit. Internet est un monde merveilleux qui rapproche, partage et ouvre d'innombrables possibilités. Internet est aussi un monde diabolique où le marketing, s'alliant à la technologie peut devenir une arme redoutable pour appâter le client novice et récupérer un maximum d'informations sur son compte, pour mieux le cibler après.

C'est ainsi que n'importe quel outil a priori sympathique peut devenir du spam. Je reçois ainsi des "messages privés" sur Twitter qui n’ont de privés que le titre et le tutoiement et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Le spam est une maladie d’Internet et la frontière entre spam et marketing n’est pas très nette. Voir à ce propos l’enquête des Inrocks Comment des entreprises françaises fabriquent et vendent de faux avis sur le Net ou, beaucoup plus léger le billet 22 points communs entre un Community Manager et un spammeur sur le blog de Maniac Geek.

 

creation de compte

Tout le monde peut vendre en ligne

Mais revenons à nos moutons et transposons ces pratiques dans le cas d’une boutique en ligne d’une petite entreprise. Les différentes plateformes disponibles offrent divers outils marketing au sein du logiciel permettant de fidéliser leurs clients. C’est évidemment un aspect important. Pouvoir envoyer une lettre d’information à ses clients est une bonne chose. Pour autant il faut rester dans les bonnes pratiques

Beaucoup de gens qui se lancent dans le e-commerce n’y connaissent rien. Ce matin encore, j’ai eu au téléphone une personne qui avait un projet urgent de création de boutique en ligne. Elle n’avait jamais acheté en ligne, ne connaissait pas Paypal et n’avait pas réalisé qu’elle avait besoin de photos et de descriptifs pour les centaines de produits qu’elle voulait mettre en ligne.

Du fait de la simplicité des outils de création de boutique en ligne, une personne novice, peut créer sa boutique en ligne. Les CMS en mode hébergés (SaaS) ne nécessitent aucune connaissance technique : mettre en place un panier qui va enregistrer des commandes et permettre de payer en ligne avec Paypal est aujourd'hui vraiment à la portée de tout le monde. Pour autant, cette étape dans le processus d'achat est vraiment délicate et stratégique. Malheureusement le e-commerçant sera limité au processus imposé par la solution clés en main et c'est là que le bât blesse car la plupart des solutions de création de boutique en ligne clés en main imposent la création de comptes aux internautes.

Vive la vente comptoir

La vente comptoir permet d'acheter sans créer un compte. C'est ce que vous faites tous les jours, au marché, au supermarché, et dans tous les commerces où vous vous rendez. C'est simple, rapide et efficace. Vous n'imaginez devoir remplir une fiche chez le boulanger pour pouvoir acheter votre baguette. Pourtant sur Internet c'est ce qu'il se passe. Le moindre site de e-commerce exige de ses futurs clients la création d'un compte te la collecte d'un nombre parfois invraisemblable d'informations avant de leur permettre d'acheter.

La vente en compte, oui mais

Bien sûr les outils de création de boutique en ligne doivent permettre la création de compte. Si un internaute souhaite commander de façon récurrente sur une boutique en ligne, la création de compte permet de stocker ses coordonnées et lui évite ainsi de le saisir à chaque commande. Avoir un compte permet aussi de suivre l'état de ses commandes dans un espace dédié. Cela dit, c'est à l'internaute de choisir et non pas au commerçant de l'imposer. Sinon, cela s'appelle de la vente privée.

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL