Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Référencement

Referencement: les petits trucs

29 mai 2007

Mathilde

Lorsque vous choisissez une solution pour créer un site internet il est primordial que le système d'administation de votre site web (Back Office) soit assez maniable pour s'adapter à vos changement de stratégies. Plus les éléments sont figés, moins votre référencement sera efficace.

Il faut que vous ayez le contrôle sur votre contenu pour bien le mettre en valeur sur votre site. Créer des pages, les ajouter en lien dans vos barres de navigation, ajouter du contenu à vos pages.

Parlez web

Bon le problème c'est que Google, même si il est très fort, ne comprend pas le français. Du coup les jeux de mots, les titres dans le style de Libé, c'est sûrement bon pour vos visiteurs mais Google ne va rien y comprendre. J'ai par exemple titré un des billets précédents SEO-KEZAKO. Je trouve que ça sonnait bien. En revanche, niveau référencement c'est nul. Personne ne va chercher dans un moteur kezako seo. Un titre comme "référencer son site web" eût été plus efficace.

Il y a cependant un équilibre à trouver, pour d'un côté ne pas sembler répétitif aux visiteurs et de l'autre bien se faire comprendre des moteurs de recherche. Les grands journaux (New York Times par exemple) changent leur édition web de leur édition papier. Pas au niveau de l'article bien sûr mais des titres, sous-titres qui présentent le contenu. Un nouveau métier est naît : le web éditeur.

Mon avis personnel est qu'il faut tout de même privilégier le visiteurs ( politesse française). Commencer par écrire naturellement son contenu puis en phase de relecture corriger les titres et retoucher un peu pour les moteurs.

Titre des pages.

Par exemple cette page s'appelle "UGAL.fr : SEO les petits trucs" (le titre est visible en haut de la fenêtre du navigateur). Lorsque vous visitez notre site, vous pouvez constater que tous les titres des pages sont différents.

URLs: évitez les URLS dynamiques.

Certains systèmes ne laissent pas la possibilité de nommer un URL . Chaque fois que l'on créé une page, le système associe automatiquement un URL à la page. C'est techniquement plus facile à faire, en revanche les URLs ne veulent rien dire.
Par exemple comparez ces deux sites de e-commerce. Faites abstractions des produits, des couleurs, regardez juste les URLs

artidisma, fabrication d'artisanat marocain

  • http://www.artidisma.com/mag/fr/home.php: pour la page d'accueil
  • http://www.artidisma.com/mag/fr/list-116124.htm: pour la page catalogue (des bijoux)
  • http://www.artidisma.com/mag/fr/page-120006.htm: pour une page d'information

jajapurses, un créateur de sac à main américain

  • http://www.jajajapurses.com/home/: pour la page d'accueil
  • http://www.jajajapurses.com/bags/: pour la page catalogue des sacs ( bags)
  • http://www.jajajapurses.com/news/ : pour une page de news

Dans un cas on parle de "bags" "news" dans l'autre de "/fr/list-116124.htm" ou encore de /page-120006.htm. Or les moteurs regardent aussi les URLS.

Casez vos mots clés

mettez vos mots clés dans les titres de vos pages, dans vos URLS, dans les titres de vos textes, les noms de vos images. C'est ce qu'on appelle la "Keyword density" en anglais dans le texte. Plus il y en a, mieux c'est. Bon bien sûr il s'agit de ne pas exagérer. De toutes façons ce n'est pas la peine d'essayer d'arnaquer Google ou de croire en des solutions miracles. Craquer un algorithme, c'est pas donné à tout le monde et même si ça peut arriver, les moteurs auront vite fait de le remarquer, de corriger le tirs et pourquoi pas dans la foulée exclure les petits malins malhonnêtes.

Code sémantique

Utiliser autant que possible du code sémantique pour signaler aux moteurs de recherche qu'un titre est un titre, un paragraphe un paragraphe. Bon là cela s'adresse à ceux qui utilisent le code pour faire leur site (a priori pas des lecteurs de Blougal). Le code sémantique c'est donc une codification que le moteurs comprennent mieux.

Pas ou peu de table

Evitez autant que possible les pour la mise en page. Les sont faites pour des donnes tabulaires, comme un tarif par exemple mais rien d'autre. C'est très pratique pour positionner les éléments mais cela rajoute beaucoup de code et ne facilite pas la tache des moteurs pour retrouver le contenu. Il est malheureusement difficile de ne pas utiliser du tout les tables, le positionnement des éléments n'étant pas toujours fiable avec CSS. Mais en général les bons CMS qui séparent design et contenu (HTML pour le contenu, CSS pour sa présentation) évitent les tables.

Faites vous des copains

un lien entrant vers votre site vaut de l'or pour les moteur. A tel point que cela se monnaye. Certains puristes du web (il y a des intégristes partout) ajoutent un bout de code dans leurs liens (rel="nofollow") pour que les moteurs ne comptabilisent pas le lien qu'ils mentionnent. Par exemple si vous citez un concurrent et que vous n'avez rien de mieux à faire vous pouvez ajouter ce bout de code dans le lien ;-)

Conclusion

voilà déjà les basiques du référencement. Il s'agit bien sûr du référencement "naturel" , celui qui se fait par le contenu. Il y a bien sûr d'autres méthodes, comme le fait d'acheter des mots clés, acheter des liens, échanger des liens. Ca c'est une autre question. Ici je voulais d'abord expliquer qu'un contenu cohérent, mis à jour régulièrement est le meilleur garant d'un bon référencement.

Malheureusement les néophytes ne peuvent pas mesurer l'importance du contenu lorsqu'ils se lancent. Ils vont bien sûr être sensible au design, au design et encore au design: le site est beau, cela fait "pro" , ça me plaît, alors ça va marcher.

Le référencement reste pour eux une sorte de science occulte à la limite de la magie noire. Du coup ils se font souvent avoir par des prestataires peu scrupuleux qui vendent du vent.

Mathilde

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL