Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

e-commerceSolutions pour site internet

Tarif création de site avec abonnement : pas toujours très clair

12 avril 2012

Mathilde

L'abonnement (ou forfait) présente a priori un énorme avantage pour le consommateur : la maîtrise de ses coûts. Le problème, c'est que le secteur de la téléphonie mobile a vu dans le système des abonnements une formidable opportunité pour attirer le client avec un prix d'appel « tout compris »....qui ne comprend pas tout. Les 3 opérateurs historiques ont donc inventé le concept de« l’illimité limité ». Ensuite, Free a un peu cassé l'ambiance en arrivant avec une offre claire, un vrai « tout compris », sans engagement et beaucoup moins cher que ses concurrents. C'est une bonne chose pour le consommateur : chez tous les opérateurs les tarifs baissent, les conditions deviennent plus souples et « l’illimité » est vraiment illimité. Le consommateur comprend ce qu'il paye et peut donc plus facilement comparer.

Dans les offres de création de site internet, la vente sous forme d'abonnement (SaaS - Software as a Service) est de plus en plus répandue. Le SaaS est en pleine croissance car il présente de très nombreux avantages. Le principe est de facturer un abonnement  pour l’utilisation du logiciel dans le cadre de différentes formules. Les offres proposées sont encore plus difficilement comparables entre elles que les offres de téléphonie mobile. Tout d'abord il n'y a pas quatre mais plusieurs centaines de fournisseurs. Ensuite, certains fournisseurs proposent une tarification claire (comme Free) quand d’autres, qui ont dû méchamment s’inspirer des concepteurs de l’illimité limité, affichent une tarification incompréhensible. 

tarif creation site
© Stocksnapper - Fotolia.com

Un tarif clair c’est quoi

Pas trop de formules :
au delà de 5 formules, le client va avoir du mal à comparer les offres. Chez Amen par exemple il y a 7 offres de création de site, plus 5 packs hébergement avec des logiciels libres comme Wordpress préinstallés. Pour la création de sites, certaines formules sont facturées par mois et d’autres par an. Par exemple, la formule « Website starter » coûte 99 euros par an alors que la formule « E-commerce premium » coûte 39,99 euros par mois. 

Le client sait exactement ce qu’il va payer :
En général si un client souscrit à un forfait c’est pour maîtriser ses coûts.  Dit comme ça, cela semble logique mais tout le monde n’affiche pas ses tarifs clairement. Par exemple, sur mywebsite.1and1.fr, le site de 1&1 dédié à la création de site internet, nulle mention des tarifs hormis la précision suivante : « 1 mois d'essai gratuit, puis à partir de 9,99 € HT/mois (11,95 € TTC/mois)* ». Le discret astérisque renvoie sur une page « conditions de vente et directives » où, la encore, il est difficile de savoir ce qui est compris dans le prix d’appel.

La différence de prix entre les formules a une justification économique
Les offres sont construites différemment d'un éditeur à l'autre. Certains éditeurs facturent en fonction du chiffre d'affaires réalisé par le client sur sa boutique, d'autres en fonction du nombre de pages ou encore selon les fonctionnalités disponibles. Cela ne facilite pas la comparaison. Avec ses prix de vente, l’éditeur doit amortir le coût de revient de son logiciel à savoir les frais de développement et les frais liés à l’hébergement des sites clients. Il doit également, comme toute entreprise commerciale, dégager du résultat pour continuer à développer son logiciel et assurer une bonne qualité de service à ses clients.

En ce qui concerne le prix de revient, ce qui coûte cher, c’est le développement mais pas l’hébergement ni le nombre d’utilisateurs. Facturer par rapport au fonctionnalités mises à disposition correspond à une réalité. Par exemple, développer des fonctionnalités liées au e-commerce est beaucoup plus coûteux en temps que développer des fonctionnalités pour des page de blog. Les formules e-commerce sont donc plus chères que les formules vitrine.

En revanche facturer en fonction du nombre de pages, du nombre de produits ou encore du nombre de visiteurs est à mes yeux très pernicieux. D'abord parce que cela ne coûte pas grand chose de stocker quelques images ou pages de plus. Mais aussi parce que la richesse d’un site, c’est son contenu. Brider le nombre de pages permis n’est donc pas un service à rendre à son client puisque cela ne lui donnera pas envie d'ajouter du contenu. 


Tarification Nordnet

Des tarifs clairs pour des clients heureux

Un tarif n'est pas une brochure commerciale, un tarif (pricelist en anglais) est un document destiné au client qui doit lister les prix et expliquer les conditions.

Ces informations sont celles recherchées par le client qui veut savoir

  • combien coûte exactement le service auquel il souscrit 
  • comment résilier le service auquel il souscrit 

Chez UGAL nous pratiquons le vrai illimité depuis toujours et nos tarifs n'ont pas bougé, même si on continue d'ajouter des fonctionnalités. Exporter son catalogue vers le Guide, montrer ses produits sur Facebook, gérer les codes promos, ... sont autant de fonctionnalités qui ont été mises à disposition de nos clients sans aucun surcoût. 

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL