Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

Trouver un nom pour son site

5 juin 2007

Mathilde

Comment trouver un nom pour son site?

C'est une bonne question. Les vautours rodent autour du business. On va vous expliquer comment on a fait en espérant que cela puisse vous servir ou du moins vous divertir.

Au lancement de la société, nous avons cherché, cherché et cherché un nom. Il fallait un nom

  • international
  • qui soit simple à retenir
  • disponible en .com
  • qui explique ce que l'on fait.
et c'était parti pour le brainstorming. Question méthodologie,on n'a rien inventé: lister les points forts de la solution, lister les concurrents s'en inspirer pour trouver des noms conformes à nos pré-requis.

Cyber Squatt

Positionnement

Trouver les vrais concurrents. Entre les hébergeurs qui proposent des simple pages statiques, les blogs et les solutions purement e-commerce, il fallait se positionner comme on dit si bien

Un nom pour évoquer la simplicité

Les autres solutions proposent soit

  • Soit une approche où on privilégie le design: on fait dessiner un beau site par un webdesigner et on trouve ensuite le code qui va derrière,
  • Soit une approche qui privilégie les fonctionnalités du site: profondeur du catalogue produit, gestion des tailles et des couleurs, base de données interactives avec un logiciel de gestion etc..

UGAL a une autre approche qui privilégie la simplicité de mise en place et d'utilisation. Nous pensons qu'il est avant tout primordial pour notre clientèle d'experts dans leur domaine (mais neuneus en informatique) de garder le contrôle de leur site.

Donc on a commencé a se pencher sur noms du style simplissimo (déjà pris) netspresso (très très limite juridiquement vis à vis de Nesspresso), etc, etc. Difficile de trouver un nom compréhensible au niveau international qui fasse ressortir le fait que UGAL soit simple. Pour trouver,on a bien sûr utilisé le net dont le super site en AJAX (instantdomainsearch) dont j'ai déjà parlé, des générateurs de noms comme trouverunnom.com/ des sites pour mots croisés ( elui là n'est pas mal: www.mots-croises.ch) des dictionnaires papiers ( et oui ça existe encore) des dictionnaires web (j'aime bien celui de tv5) , les amis qui bossent dans la publicité ou le marketing... ça n'a rien donné

Un nom pour évoquer le E-commerce

Après on s'est dit qu'on allait essayer de faire ressortir le e-commerce, qui est une des fonction les plus recherchées pour les sites professionnels.Nous avons essayé de décliner les mots comme shop, boutique, commerce, store etc. La aussi on a tourné en rond: d'autres étant passé par là bien avant nous. Pour preuve voici une liste non exhaustive des solutions e-commerce (nos concurrents en quelque sorte)

  • www.boutikone.com
  • www.businesshop.com
  • www.clicboutic.com
  • www.monstercommerce.com
  • www.powerboutique.com
  • www.shopapplication.fr
  • www.shopfactory-france.com
  • www.store-factory.com

On a vite arrêté, tout était pris et surtout c'était un peu réducteur pour UGAL de choisir un nom qui évoque uniquement le e-commerce. Créer un site web pour vendre des services, présenter un savoir faire, montrer ses réalisations, mettre en avant ses références...

Quelques tuyaux

Alors que faire? On a décidé de garder UGAL qui au départ était le nom de la société et le nom de code du projet. Comment on est tombé sur ce nom..ça on vous le dira peut être un jour. Cela dit on l'a gardé car, par rapport a la liste des pré-requis c'était presque parfait: court et facile. Le seul problème....le .com pas dispo. Déjà acheté par un vautour.

Avoir ou ne pas avoir le .com

Or le .com c'est important. D'abord parce que la plupart des internautes ne s'embêtent jamais à taper un URL complet mais juste le nom de la société dans un moteur: pagesjaunes en lieu et place de www.pagesjaunes.fr , apple en lieu et place de www.apple .com etc. . Les utilisateurs cherchent ensuite le site dans la liste proposée par le moteur.
Or le .com a la priorité. Si un site actif en .com existe , le navigateur renverra directement sur hermes.com quand on tape hermes. Si le .com n'est pas disponible, le navigateur renverra sur une autre extension: avant que nous achetions le.com on tombait sur ugal.ro, une université en Roumanie.

Choisir un nom court

UGAL.com avait été acheté par un spéculateur du web. Pourquoi a t-il choisi UGAL?

Le web a créé des "métiers" de spéculateurs qui achètent en masse des noms disponibles en fonction de certains critères plus ou moins honnêtes. Quand je dis plus ou moins honnête, on peut dire par exemple que d'acheter amazoooon.com est limite: On joue sur la notoriété de grands (amazon), on squatte un nom pas cher (5 dollars) et on espère le vendre 10.000 après. Certains jouent aussi sur les fautes de frappes. Par exemple on pourrait acheter Fanc.com , parquer une page sur un serveur y mettre des liens publicitaires sur des livres et se faire rémunérer au clic.
UGAL a été acheté sans aucun doute parce que c'est un nom court (4 lettres / 2 syllabes). Or, ce n'est pas difficile de comprendre qu'un nom court est intéressant. Vous vous imaginez taper http://www.unsitewebpourcrerdessitesweb.com ? Un peu fastidieux. Bref le business des acheteurs de noms de domaine est un business juteux.

Estimer la valeur de votre nom de domaine

D'autres sociétés se sont spécialisées dans les transactions de noms de domaine et offrent toute une palette de service : anonymat et garantie des transactions (c'est assez drôle, ça s'appelle escrow en anglais), estimation de la valeur d'un nom de domaine...Tapez "appraisal" dans votre moteur préféré...vous en trouverez les majeurs aux Etats Unis.

En France , il faut taper estimation nom de domaine et on tombe sur des sites intéressants comme celui qui facture d'entrée presque 100 euros H.T pour une estimation . Quand on sait qu'un nom vaut 5 dollars à peu près, je trouve cela un peu exagéré. Faut voir les algorithmes derrières, mais à priori je suis très dubitative: comment un ordinateur peut comprendre les subtilités de la langue française ou de plusieurs langues si le nom doit être international? . Certains sont plus malins, offrent une première expertise gratuite générée automatiquement puis proposent une expertise faite par des "humains" plus détaillées et revendent sans doute les fichiers des emails récoltés sur leur site à d'autres...pour rentabiliser le business.

C'est finalement toujours la même chose. Il existe des vrais pro et malheureusement beaucoup de vendeurs de vent. Souvent les vendeurs de vent sont d'excellents marketeurs. Ils finissent par vous faire croire que certains points sont très "stratégiques" et vous mettent le doute. Le problème c'est que les moteurs ne sont pas créatifs. Il sont certes de plus en plus exhausifs: on peut techniquement saisir un nombre incalculable de critères dans une base de données. Mais regardez les logiciels de traductions. Les résultats sont à hurler de rire je trouve. Voyez plutôt:

Les vrais pro offrent une prestation globale:

  • des créatifs qui brainstorment en fonction des critères du client (secteur, concurrence, domaine d'activité etc)
  • des "techniques" qui vérifient noms de domaine et noms de domaine associés (incluant par exemple les fautes de frappe)
  • des juristes qui vérifient le côté cacher du choix: la loi interdit d'acheter n'importe quoi, aussi bien au niveau des noms de domaine que des mots clés.

Conclusion

Donc finalement on acheté notre.com , ça c'est vrai que c'est important. essayer de bâtir une notoriété sur le web sans avoir le .com est dangereux. On n'est pas à l'abri d'un malin qui achèterait le.com et offrirait un service concurrent. Bien sûr la loi protège mais les procédures sont longues et coûteuses.

Commentaire de Jean

7 juin 2007 à 01:05 AM

Voici un extrait de la conversation que nous avons eue avec le propriétaire original de ugal.com. Ca donne une idée des critères importants aux yeux des squatteurs de nom de domaines :

"UGAL.COM is for sale. As you are probably aware, Four letter acronyms can be very valuable, depending the letters and their order. Some acronyms can represent thousands of companies and organizations, while others are not very valuable at all. We appraise our three and four letter acronyms according to their letter values, which fall into three categories:

CATEGORY ONE consists of the letters: A,B,C,D,E,F,G,H,I,L,M,N,P,R,S,T
CATEGORY TWO consists of the letters: J,K,O,U,W,Y
Category Three consists of the letters: Q,V,X,Z

A Google search for UGAL returns approximately 251,000 results.

This makes this domain name valuable. In fact should you ever desire to sell it on the open market you would probably realize a good profit."

Vous faites un bien beau métier, Monsieur...

Je crée mon site

Essayez UGAL gratuitement pendant 1 mois

Sans engagement

La newsletter UGAL